Une application pour mieux comprendre le Guide d’éthique de la santé

Comprendre et appliquer le Guide d’éthique de la santé, un document de référence dans le domaine de la santé catholique, n’est pas toujours facile. La nouvelle application Health Ethics Guide Module espère contribuer à décoder et s’approprier le guide.

L’organisation catholique de la santé Covenant Health, en Alberta, a développé et lancé le 16 mai dernier, lors d’une conférence de l’Alliance catholique canadienne de la santé (ACCS) à Banff, une application gratuite destinée à tous les décideurs mais aussi aux travailleurs dans le domaine de la santé catholique : Health Ethics Guide Module.

Son objectif : expliquer les sept chapitres du Guide d’éthique de la santé de l’ACCS, dont l’édition en cours est parue en février 2013, à travers des commentaires et exemples concrets d’application par divers acteurs du secteur de la santé catholique à travers le Canada.

Gordon Self, directeur du bureau de mission et déontologie de Covenant Health et initiateur de l’application : « Cette application est pensée comme un outil pratique d’apprentissage pour tous ceux qui sont impliqués dans les soins de santé catholiques, des employés au chevet des patients aux décideurs sur les conseils d’administration. »

Covenant Health a d’abord mis sur pied deux modules d’apprentissage, l’un pour le personnel soignant et l’autre pour les administrateurs, en mai 2018. « Mais les organismes n’ont pas tous le même système d’apprentissage, alors nos modules auraient été difficiles à partager. Avec une application, chaque organisme peut utiliser le contenu comme il le souhaite. Il y a plus de flexibilité. »

L’application offre des entrevues de plusieurs personnes du réseau de l’ACCS, invitées à s’exprimer chacune sur un point en particulier du Guide d’éthique de la santé, en français ou en anglais. Daniel Lussier, directeur général de la CCSM, est l’un des intervenants.

Gordon Self : « On avait des questions ciblées pour chacun. On voulait des avis sur divers éléments complexes du secteur de la santé catholique, comme comment soutenir le personnel, les traditions éthiques et morales en santé catholique, les défis cliniques qui peuvent se poser, les défis du quotidien, les questions de début et fin de vie et comment y faire face, etc., et comment le guide avait été pour eux un appui à la prise de décision, un outil de meilleure compréhension de notre identité catholique.

« Avoir du monde qui parle du contenu du guide à travers des expériences personnelles, ça aide à sa compréhension. Ça amène une dimension concrète, humaine, dans laquelle on peut plus facilement se reconnaitre. »

D’ailleurs l’application propose également des études de cas pour s’entrainer à appliquer le Guide d’éthique de la santé.

Gordon Self poursuit : « Pour les travailleurs en santé, cette application est aussi une source d’assurance que leurs décisions sont les bonnes, de justification dans ce qu’ils font. Par exemple, on y apprend que la tradition d’abandon de traitement lorsque la maladie est trop avancée a été développée il y a 500 ans par les moines dominicains en Espagne. Il est donc tout à fait éthique d’y avoir recours. »

Si l’application va répondre aux questions des milliers de travailleurs et administrateurs de la santé catholique au Canada qui l’utiliseront, la développer a aussi été utile à ses intervenants eux-mêmes.

Gordon Self s’en réjouit : « La création de cette application a suscité beaucoup de réflexion chez les intervenants, ce qui a approfondi leur propre compréhension du guide. Alors certes le produit final est un succès, mais le processus l’est tout autant! »

Pour le moment, l’application Health Ethics Guide Module n’existe qu’en anglais, mais la CCSM a déjà exprimé auprès de Covenant Health un intérêt à en développer une version en français. Covenant Health est très favorable à une telle idée et se tient prêt à fournir tout le matériel nécessaire à la CCSM.

Photo : Self, Gordon

Gracieuseté Covenant Health