Veuillez noter tous ateliers du projet compassion seront suspendus. Avec l’évolution des recommandations de la pandémie sur la distance sociale, nous voulons prendre toutes précautions pour assurer la santé et le bien-être de tous.

Nous sommes désolés pour cette perturbation et nous allons trouver un autre temps pour ces ateliers.

St.Amant un des meilleurs employeurs au Manitoba

Écrit par Toby McCrae

Les organismes ont coutume d’afficher à leurs murs, à la vue de tous, des mots soigneusement sélectionnés décrivant leur mission, leur vision et leurs valeurs. Il est rare, cependant, que ces mots correspondent fidèlement à l’ADN vivant de la culture d’un milieu de travail comme c’est le cas de St. Amant. C’est la neuvième année consécutive que l’organisme est reconnu comme l’un des meilleurs employeurs du Manitoba, et ses investissements dans son capital humain continuent de porter leurs fruits.

« Nous développons notre culture qui est fondée sur des valeurs en mettant l’accent d’abord sur notre capital humain. Nos employés savent qu’ils sont respectés et appréciés et ils se dévouent invariablement sans réserve pour fournir un soutien et un service de qualité exceptionnelle à plus de 2 000 personnes atteintes d’autisme et de troubles du développement », a déclaré madame Shirley Labossière, présidente et chef de la direction par intérim de St. Amant.

Selon Mme Labossière, le prix de cette année offre une autre occasion de parler de certaines choses que beaucoup de gens ignorent de St. Amant. Aujourd’hui, 85 % de ses activités se déroulent dans les collectivités du Manitoba et dans les quartiers de Winnipeg, et non pas dans les bâtiments d’origine au 440 chemin River à St. Vital.

« Nos équipes soutiennent les personnes atteintes d’autisme et de troubles du développement dans environ 80 foyers indépendants. Nous avons quatre sites communautaires d’apprentissage précoce à l’intention des enfants autistes et nous travaillons avec des enfants et des familles dans près de 50 collectivités des Premières Nations du Manitoba en application du principe de Jordan », a-t-elle dit, ajoutant que St. Amant a le mandat d’appliquer le principe de Jordan en assurant, entre autres, des services complets de soutien clinique à l’intention des enfants, ainsi que des services de formation et d’éducation visant l’atteinte des objectifs d’apprentissage que les programmes communautaires se sont fixés.

St. Amant était connu autrefois comme un endroit où les personnes ayant des troubles de développement passaient la majeure partie de leur vie. Aujourd’hui, l’emplacement du 440 chemin River est un endroit où les gens viennent pour recevoir des services de santé et de stabilisation à court terme avant de retourner chez eux. Au cours des cinq dernières années, St. Amant a aidé des familles à installer 55 personnes dans leur propre foyer, des logements qu’elles ont elles-mêmes choisis et où elles reçoivent des services de soutien pour les aider à s’intégrer pleinement et à vivre de façon autonome au sein de leurs collectivités. Les quelque 700 employés du programme résidentiel communautaire de St. Amant offrent non seulement des soutiens de base quotidiens, mais ils préconisent et proposent des possibilités intéressantes d’intégration sociale, d’emploi et d’amitié. En tant que ressource importante à multiples facettes à l’intention des Manitobains atteints d’autisme et de troubles du développement, St. Amant emploie aujourd’hui plus de 1 800 personnes.

À St. Amant, on accorde une attention particulière au perfectionnement professionnel personnalisé et continu du personnel qui peut mettre à profit des possibilités enrichissantes d’avancement régulier à long terme. La pleine conscience est maintenant une compétence essentielle que doivent posséder tous les employés, et la pratique est en train d’être opérationnalisée à l’ensemble de l’organisation, en reconnaissance de ses avantages positifs scientifiquement prouvés. La formation porte sur des sujets comme la pleine conscience au travail, l’autocompassion consciente et la réduction du stress basée sur la pleine conscience, et elle comporte même des retraites silencieuses. Les occasions de formation comprennent des séances de deux heures, des séances d’une demi-journée sur huit semaines et des retraites silencieuses pouvant se dérouler sur cinq jours.

« Notre approche globale est indispensable à notre travail. Un employé clairvoyant et pleinement conscient peut offrir des expériences enrichissantes et utiles aux personnes que nous aidons et à leurs familles », explique madame Jennifer Kilimnik, la directrice des ressources humaines de St. Amant.

St. Amant est également un chef de file reconnu au sein du mouvement de défense des droits des personnes ayant des troubles du développement du Manitoba. L’organisme a joué un rôle de premier plan dans la campagne Disability Matters Vote qui s’est déroulée pendant les dernières élections provinciales. La campagne a mobilisé des milliers de Manitobains, appelant à des revenus dignes et à des emplois pour les personnes ayant une invalidité à long terme, à des salaires équitables pour les professionnels du soutien direct et à un accès rapide aux services essentiels.